Le Pied Pro Flex Pivot ÖSSUR

Mis à jour : mars 7



Cet article est composé de 2 périodes de test : - Un premier test court de quelques heures. - Un second test pendant 15 jours dans des conditions permettant de mettre en avant les atouts de cette technologie. Premier compte rendu de ce pied :

Impression instantanée : Excellente restitution d'énergie. Il faut tout de même noter que je suis habitué à avoir une cheville articulée, donc je n'ai pas été surpris comme la plupart, d' avoir une sensation de " bascule " en avant.

En marchant à allure normale, la restitution se ressent tout de suite. Je me sens assisté pour avancer. J'utilise moins d'énergie musculaire pour ramener ma jambe prothétique en avant.

Le déroulement du pas se fait très confortablement, sans point dur. Avec une cheville active aussi bien en vitesse lente que rapide.


Je sens que ce pied restitue encore de l'énergie quand on a fini le déroulement du pas , lorsque le pied est en suspension (phase pendulaire).

Un peu d' énergie restituée de perdu, avec une allure normale.


De plus en position statique, en appui plus important sur la jambe prothétique, placée légèrement derrière la jambe valide, ce pied se tend comme un arc pour restituer de l'énergie dès le premier pas : hallucinant !

C'est à dire que le fait d'utiliser un peu d'amplitude de cheville, sur l'avant, cela accumule déjà de l'énergie.

Dans la petite pente de test chez mon prothésiste, je me suis senti très à l'aise en montant.


Je n'ai gardé ce pied que quelques heures, dans les locaux de mon prothésiste, ce jour là, la météo n'était pas favorable, pour tester en extérieur.

Je suis donc resté debout toute la journée, en testant la pente, le plat, des escaliers et des " piétinements " constants dans l'atelier.


Lorsque j'ai remis mon pied Echelon d'ENDOLITE, j'ai toute suite constaté que celui-ci me demandai plus d'énergie musculaire.

Ma marche était beaucoup moins assistée pour un déplacement d'une manière dynamique.

Mais par contre, j'ai retrouvé LA sensation que j'adore, de ressentir MA cheville hydraulique.

Je préfère cette sensation que celle du pied Pro Flex. Sur ce Pro Flex, c'est une déformation des lames en carbone (non réglable). On ressent une légère résistance mécanique.

Alors que sur l'Echelon, le mouvement est géré plus librement et il est réglable dans les deux sens, indépendamment : Frein hydraulique +/- AV et AR.

La cheville de l'Echelon n'a qu'une amplitude de 9° contre 27° pour le Pro Flex.


Elle est donc moins adaptée au pente plus importante, sur cette même pente de test, je suis en butée de cheville, avec l'Echelon mais pas sur le Pro Flex Pivot.

Le Pro Flex Pivot se pose parfaitement à plat. Alors que sur l'Echelon, le talon ne se pose pas autant à plat, en toute logique.


J'adore cette restitution d'énergie et cette amplitude plus importante sur le PRO FLEX Pivot, par contre, je préfère la sensation que procure le déroulé du pas avec le pied Echelon sur du plat et des petites pentes. Mais cela demande plus d'énergie pour la marche.


Il faut tout de même noter que mon premier test était plutôt incomplet.

De plus, je suis habitué au pied Echelon, depuis plusieurs années.



Conclusion rapide suite à ce premier test :

Le Pro Flex Pivot, par sa conception me semble très fiable, car le matériel employé est juste basé sur des lames en carbone et quelques pièces mécaniques, uniquement.


A noter, le système réglable que l'on trouve à l'arrière, au dessus du talon est un réglage d'origine, en fonction du poids du patient, uniquement.



Second Test complet pendant 15 jours :

Voici le retour d' un test plus complet du Pied Pro Pivot Flex d'Össur.

Constat :

Le pied Pro Flex Pivot est tout simplement génial, extraordinaire.


Quel confort de marche dans beaucoup de situations et en plus il est très dynamique, pour un pied qui est classé par Össur au niveau activité : faible à normal.


- Je vous présente ce test sur une première vidéo, dans des conditions particulières, autour du lac du Salagou :

Le sol est constituée de roche volcanique (bauxite) qui s'effrite donc l'adhérence n'est pas au top. Ce sont des ruffes et donc rien n'est plat.


Je n'ai jamais ressenti autant de confort et d'assurance, dans de telles conditions.

Je peux grimper, descendre des pentes importantes, bien supérieures aux pentes que nous connaissons chez nos prothésistes.

Le pied étant extrêmement dynamique, l'accélération est instantanée, dès la première impulsion. Et de plus ralentir est très facile aussi.

Je rappelle que ce pied accumule de l'énergie, même en position statique, juste en déformant la cheville.


Pendant mon test Je n'ai reçu aucun choc au moignon et pourtant, je l'ai sollicité en courant dans des descentes.


Le mouvement de cheville avec 27° m'a permit de passer partout sans glisser une seule fois.

Voici la première vidéo Test au lac du SALAGOU :



- Complément de test au cirque de Mourèze, c'est de la roche calcaire sculptée par l'érosion. Il faut juste bien assurer ces appuis sinon c'est la chute assurée.


Video au cirque de Mourèze :


Nota : Ce pied n'est pas pris en charge.

Présentation de ce pied chez ÖSSUR :


Déroulement de pas en vidéo :

Avis de Yoan Argiolas, utilisateur au quotidien :

J'utilise ce pied tous les jours et effectivement il est très confortable et même réactif.

Il n'est pas fait pour le sport mais apporte beaucoup dans la vie de tous les jours et ne m'empêche pas non plus quelques accélérations dont on a besoin dans la vie pour traverser la route par exemple ou quand on a oublié quelque chose et qu'on est pressé.

Depuis que j'ai ce pied, j'ai moins de blessures au moignon.

Un pied idéal pour le quotidien. Merci à JOUVET ORTHOPEDIE et à ÖSSUR pour ce Test qui me confirme bien ce que je pensais avant même de tester ce pied : C' est LE PIED DE MES RÊVES.

147 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout