Genou et Cheville Electronique ENDOLITE

Mis à jour : 29 mars 2020


Devenu :


Gestion électronique coordonnée du pied et du genou LINX


Linx est la première prothèse intégrale au monde gérée par microprocesseur pour amputé trans-fémoral.

Chaque élément fait partie d’un design qui favorise le juste équilibre entre énergie, posture et sensation pour une expérience de marche captivante.

La révolution est le microprocesseur central qui coordonne la réaction Linx pour proposer une réponse harmonieuse des différentes articulations.


Vous trouverez plus d’informations et caractéristiques sur le site web dédié, ainsi que des témoignages de patients utilisateurs.





Caractéristiques :

- Linx utilise un contrôleur principal pour les deux articulations. Dans le membre, quatre microprocesseurs et sept capteurs situationnels ajustent et stabilisent le système en fonction des terrains, de l’inclinaison des plans inclinés et de la vitesse de marche.


- Équilibre dynamique – Linx s’auto-aligne en statique et en dynamique afin de promouvoir une sécurité posturale, quel que soit le terrain.


- Mode blocage en flexion, genou fléchi ou sur plans inclinés – répartition confortable et sûre du poids.


- Mode dynamique en plan incliné – Résistance en dorsi-flexion accrue pour descente mieux maîtrisée et plus sûre


Motion Integrated Intelligence ou Intelligence intégrée des mouvements = Mi² – Réponse synchronisée aux informations des capteurs pour plus de cohérence en dynamique.


Reconnaissance de l’environnement

Assistance ou freinage approprié en fonction de la vitesse de marche et de la nature du terrain.

Verrouillage à l’arrêt, quelles que soient la position du genou ou l’inclinaison du sol: permet une répartition confortable et sûre des appuis.

Gestion dynamique des plans inclinés

Réponse progressive de la résistance du pied et du genou pour un meilleur contrôle en descente.


Linx permet un mouvement physiologique basé sur le principe de la Bio-mimétique de la marche et de la posture. Le système de contrôle centralisé coordonne les réponses pour permettre l’homogénéité des services rendus par l’ensemble des articulations de la prothèse.

La batterie Lithium Ion permet 3 à 4 jours d’autonomie par recharge.


Site :



Vidéo :


Flyers :


Complément d'infos :

Depuis 40 ans, nous appliquons les dernières technologies et avancées technologiques pour restaurer les fonctions du genou et de la cheville / du pied dans une prothèse modulaire. Cela a abouti à la première utilisation de composites pour un membre plus léger, à la première application de chevilles multi-axiales pour réduire le coût physiologique de la marche et à des genoux contrôlés par microprocesseur pour s'adapter aux variations de la vitesse de marche. Nous avons fait des progrès rapides avec la création de chevilles hydrauliques qui s’adaptent à différents terrains et à des sols inégaux, fournissant un retour d’information à l’amputé par l’interface de la prothèse et de son moignon.


Nous avons atteint le point où la science sous-jacente de la locomotion nous a permis d'imiter la relation naturelle cheville / pied avec le genou et d'identifier comment ces articulations devaient se coordonner et travailler en synergie. Cela offrirait une plus grande stabilité, un plus grand confort grâce à la redistribution des charges à l'interface, tout en nécessitant moins d'énergie, par exemple pour marcher plus vite, descendre des rampes, rester immobile ou sur des pentes. Les amputés étaient capables de charger les deux membres plus équitablement, de réduire les mouvements compensatoires et les risques ultérieurs pour leur système musculo-squelettique.


Il était alors naturel de développer une prothèse intégrée dans laquelle le genou et la cheville / le pied fonctionnent de manière coordonnée de manière proactive, travaillant dans une harmonie plus naturelle et capables de faire face à presque toutes les situations dans lesquelles un porteur de prothèse pourrait se trouver. Ce fut la naissance de la prothèse intégrée.


Comment fonctionne le membre prothétique intelligent ? Comment le système s'adapte-t-il automatiquement à différentes conditions ?

La nouvelle prothèse intelligente de nouvelle génération est un système intégré qui combine la cheville, le pied et le genou dans une structure unique et abrite un ensemble de capteurs et d'actionneurs d'amortissement hydrauliques et pneumatiques associés à des ressorts composites et pneumatiques. Ceux-ci récupèrent l'énergie humaine naturelle et les renvoient au bon moment sous le contrôle de quatre microprocesseurs.

Par exemple, les capteurs situés dans le pied détectent une pente et indiquent à l’amortissement du genou d’augmenter. Lorsque les personnes amputées s’arrêtent, les capteurs situés au genou le détectent, reconfirment à l’aide de la cheville et augmentent les paramètres de résistance de l’ampoule. augmenter les articulations pour offrir une configuration debout naturelle et confortable, adaptée à chaque individu.


L'intelligence est cachée dans le membre pour permettre un fonctionnement continu, en fonction de la prise de conscience du membre de l'environnement externe, des charges internes et des mouvements générés par l'amputé. La prothèse s'adapte pour offrir une fonction optimale et une action compensatoire minimale de l'utilisateur. Les amputés ont fait remarquer qu'ils n'avaient pas toujours besoin de penser à marcher, à se tenir debout, à s'asseoir, à descendre des escaliers ou à naviguer sur une rampe. En fait, ils sont parfois surpris de constater qu'ils ne sont même pas conscients que le terrain a changé, à moins que ce soit quelque chose qu'ils ont vu par eux-mêmes.


Combien de temps faut-il au Linx pour s'ajuster à la façon dont son porteur marche naturellement? À quelle fréquence l'étalonnage est-il nécessaire ?

L’interaction entre le logiciel d’interface utilisateur et le micrologiciel Linx interne s’occupe de cela. L’étalonnage est généralement automatique et fonctionne en mesurant la façon dont chaque personne amputée se déplace. Pour les personnes valides, lorsque vous examinez les données biométriques des forces et le mouvement des articulations et des segments, la marche est comme une signature.


Chez les amputés, chaque membre résiduel a une longueur, une résistance et une conception différentes de l'interface avec les prothèses. Cela signifie que la personnalisation est encore plus critique et complexe et doit être adaptée aux capacités, à la puissance et au contrôle de chacun.


La programmation prend environ 10-15 minutes. La personne amputée est d'abord définie avec des valeurs lorsqu'elle est immobile, puis assise et ensuite debout. Le membre apprend du mouvement naturel. Le prohttps://www.blatchford.fr/catalogue/limbsystems/linx/flyer/fr_FR/936478_Linx_Flyer_FR_AW.pdfthésiste peut ensuite ajuster le paramètre en fonction des commentaires. La personne amputée parcourt ensuite environ 10 étapes et le système apprend la plupart des choses nécessaires pour calculer les paramètres requis pour cette personne.


Il existe d'autres paramètres avancés permettant à l'amputé de monter sur une rampe, dans les escaliers ou de marcher à des vitesses différentes. Les valeurs pré-calculées sont ensuite ajustées en fonction de l'utilisateur dans ces environnements et de la manière dont ils répondent aux différences de terrain.


Professeur Saeed Zahedi.


Source traduite :



44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout