Genou BTK pour le VTT

Mis à jour : 3 juin 2020


Voici un genou spécifique pour la pratique du VTT engagé comme l'Enduro et la Descente. Le BTK : Bartlett Tendon system Knee de Fabtech Systems. Le BTK est le seul genou qui intègre l'utilisation d'un système de tendons doux ou dur (selon choix) et exclusif associé à un amortisseur réglable de VTT air/ huile Rock Shock. Cette combinaison augmente la rétroaction et donne à l'utilisateur une sensation d'action unique, naturelle, lisse qui ne peut être reproduite par d'autres genoux. Ce système de retour de force contrôlé permet de pédaler plus facilement même debout en danseuse. Il permet de se tenir uniquement sur les pédales afin de franchir des obstacles. De se placer au dessus de la roue arrière, pour les descentes techniques. Caractéristiques : - Imite la fonction musculaire naturelle - Dureté tendineuse réglable - Arrêts d'extension réglables - Rebond et amortissement réglables

Lien du système BTK :


Guillaume LEBLEU


Ce vététiste, amputé fémoral pratique l'Enduro et la Descente. Il est équipé par NEUT, son prothésiste Fabien est un passionné par son métier et par différentes pratiques sportives comme le VTT.

Commentaire de Guillaume Lebleu : Avant tout, je tiens à remercier Fabien ainsi qu' Alexandre NEUT pour avoir cru en moi. En effet, comme vous le savez aucun genou dit "Sportif" n'est remboursé par la sécu. C'est pour noël 2017, que ce genou m'a été offert par la société NEUT, avec l'appui de Fabien. Il a littéralement changé ma vie et le comportement sur le vélo.


Fabien Cornette, Ortho-prothésiste chez NEUT de Guillaume mais avant tout son ami.

Voici le compte-rendu de Guillaume : Pour aller à l'essentiel, ce genou est plus qu'adapté à la pratique du VTT mais plus spécialement de type descente. J'ai une saison d'Enduro avec un genou classique le Genou Swan polycentrique hydraulique. Deux gros problèmes se posent: - Pas de possibilité d'appui en flexion lors des passage technique (marche, épingle) - Lors des relances dans les spéciales et bien pas de danseuses, obligés de relancer les fesses sur la selle. Avec le BTK.... mais comment dire !!! Il est livré de base avec 2 tendons médium et 2 tendons hard. La possibilité de mixer les tendons est possible. D'ailleurs c'est ce que je faisait lors de manches plus pentues avec plus de besoin en appui sur flexion. De base, il est aussi livré avec deux poulies rondes mais que nous avons remplacé par des Ovoïdes, qui ont un meilleur rendement, plus de souplesse et de précision.

L'amortisseur Rock shox en 80mm fait bien son affaire mais attention toutefois à trouver la bonne pression à mettre dedans. C'est cette phase qui a été la plus délicate. Pour ce qui est du ressenti: ben j'ai l'impression d'avoir mes deux jambes. Le rendement en pédalage est d'environ 60/40%... couplé avec un plateau ovale c'est vraiment le top aussi bien dans les liaisons que les spéciales. Pour ce qui est de la "danseuse", il faut choper le coup mais une fois trouvé, c'est un réel plaisir. Mais le gros avantage que ce genou m'a offert, c'est sa capacité à absorber les chocs dans la phase d'appui en flexion. Un amortisseur bien réglé et l"association d'un tendon hard et medium m'ont permis de gagner de belles secondes lors des passages d'épingles car plus souple et moins rigide sur le vélo.

Les passages de pierrier, de marche où l'on doit vraiment s'assoir sur la roue arrière sont devenus pour moi, plus aisé. Un réel bonheur. Seul inconvénient à mon goût : Afin de pouvoir clipser le pied sur la pédale, il est nécessaire de plier le genou donc de tendre les tendons...... et quand vous avez déjà 40km plus 1500 de D+ dans les pattes... que vous arrivez au départ de la dernière spéciale... faut encore avoir un peu de force dans les bras pour tendres les tendons 😅😅

Observez bien la position de Guillaume, il est placé derrière la selle :



Nouvelle Prothèse en Blanc, cette fois-ci (Mai 2020) :

Nouveau compte-rendu de Guillaume depuis cette nouvelle prothèse : Je viens ici vous présenter ma toute dernière prothèse spécialement dédié à la pratique du VTT plus particulièrement l’Enduro.

Celle-ci a été réalisée par Fabien Cornette (Niebaf Ettenroc) , orthoprothésiste au sein de la société NEUT orthopédie basé à St André les Vergers (Troyes).

En effet, Fabien me suit depuis environ 24 ans et est devenu bien plus qu’un ortho, un ami 😀.

Pour commencer, le pied est un Variflex. L’importance du pied est moindre ici donc pas spécialement besoin d’un truc de dingue.

Le genou est un BTK (Bartllet Tendon Knee). Genou spécialement conçu pour les sport extrême avec besoin de fort appui en flexion. Chose que l’on ne retrouve pas avec un genou classique.

En effet, grâce aux « Tendons » en caoutchouc qui forcent l’extension et associés à un amortisseur Rockshox de 80mm de débattement qui permet lui de freiner le retour d’extension, de forts appuis en flexion sont possible. L’amortisseur est bien entendu réglable... Exactement comme sur un VTT.

Deux types de tendons sont utilisables, Médium ou hard… à adopter suivant les besoins et la combinaison des deux est possible.

De plus, grâce aux « Cames » (poulies ovoïdes) situées de chacun côté du genou, plusieurs possibilités de force sont possibles pour affiner le tout (12 combinaisons au total).

L’autre caractéristique de ce genou, et pas de moindre, est de pouvoir permettre au cycliste de se mettre en position dites « Danseuse ». Encore une chose impossible avec un genou classique.

Le genou était noir sur ma première prothèse et a été repeint en blanc par Fabien pour la circonstance (association avec la couleur de mon bike).

Constituée d’une emboîture souple et d’une carbone. Le tout à accrochage distale… Ce qui permet plus de sécurité pour ne pas perdre la prothèse à cause de fluctuation de volume de mon moignon sous l’effort.

Cette dernière est équipée du système « BOA »,

Ce système de serrage filaire, associé à des volets découpés dans l'emboîture contient un fil, inséré dans une gaine et stratifié dans l'emboîture, est relié à une roue de réglage qui en contrôle la tension.

D'une simple rotation, je peux resserrer mon emboîture pour un meilleur contrôle de la prothèse et ainsi améliorer mes performances.

L’appui au niveau de l’ischion a été minimisé à son maximum ainsi qu’une grosse découpe dans la « Branche ischio pubienne » afin de ne pas être gêné au pédalage et par la selle du vélo.

Un boulot de dingue a été réalisé et après quelques petits réglages sur le terrain en compagnie de Fabien, me voilà paré pour de nouvelles aventures qui j’espère seront riches en plaisir, adrénaline et pourquoi en résultats sur la Coupe de Belgique d’Enduro en 2021.

Presse Book de guillaume :

Vous pouvez suivre Guillaume sur FB. Guillaume Lebleu (Enduriste HandiSport)


Démonstration de Brian Bartlett Designer de ce genou en vidéo :

Glenn Johnstone :


Voici une vidéo de Glenn :

Glenn Johnstone sur FB :

Il existe une nouvelle version de ce genou : Le genou Crossover ™G3 Infinity

Pour en savoir plus, allez faire un tour sur le site de Leftside Life :

Avec ce modèle, il est possible de marcher dans cette configuration :

Lien du site Fab Tech Systems :


185 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout