Découpes Söderberg

par Jérôme LAMORERE



Méthode :

Le but principal de cette nouvelle forme imaginée initialement par Söderberg est de réduire l’appui sous rotulien et de libérer les condyles, augmentant ainsi considérablement le confort dans l’emboîture en flexion, du fait d’un respect plus strict de l’anatomie osseuse du genou.

De plus, nous avons pu observer une amélioration indiscutable de l’esthétique de l’emboîture, toujours essentiellement en flexion et une durée de vie largement accrue des genouillères de dépression.



Résultats :

Sur les 25 patients bénéficiant de cette découpe, aucun n’a souhaité revenir à des découpes dites classiques.

Au-delà du confort apprécié, nous nous sommes rendu compte de l’importance de l’esthétique et de la discrétion apportée par cette découpe souvent mise en avant dans les conclusions des patients.



Conclusion :

Nous avons peu de recul sur cette technique mais les résultats positifs sur différents points nous poussent à poursuivre en ce sens.

L’évolution des emboîtures est l’essence même de notre travail d’orthoprothésiste.


Jérôme LAMORERE, DOMITAL Orthopédie.

Texte repris depuis le livre de communications distribué au Congrès ISPO 2018.


Vous pouvez récupérer ce article à partir d'un fichier PDF :

Plus de détails techniques depuis ce fichier PDF pour les Ortho Prothésistes :

317 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout